Week-end a Barcelone
Voyages voyages

Un week-end à Barcelone !

Ola ! (C’est bon vous avez pu admirer tout mon vocabulaire espagnol. Oui j’ai honte.). Aujourd’hui, grelottant au fond de mon lit, je me remets doucement de mon week-end dans la chaleureuse Barcelone. Je vous raconte ?

Pourquoi Barcelone ?

D’abord parce qu’on fait ce qu’on veut et plus sérieusement pour pleins de bonnes raisons.
Pour la météo. Barcelone en septembre c’est comme la Vendée en août. Vivre en short 3 jours de plus c’est pas si mal.

Pour l’ambiance. Barcelone est chaude et accueillante. Elle donne envie de passer ses nuits en terrasse à boire de la sangria. On se lève tard et on se couche tard. On mange à n’importe quelle heure de la journée. Même pour juste 3 jours c’est les vacances quoi.

Pour le patrimoine culturel et artistique de la ville. Barcelone regorge de bâtiments et de musées vraiment très chouettes, mais ça je vous en parle après.

Comment on y va ?

De Nantes, la solution la plus pratique pour rejoindre Barcelone c’est l’avion. On est certes pas très loin en voiture mais pour 25€ et 1h30 de vol environ, pourquoi s’en priver ? (Avec Vueling pour info).

L’aéroport de Barcelone est situé à une quarantaine de minutes du centre-ville (Place de la Catalogne) en « Aérobus« . Ça vous en coûtera 5€60 par trajet et c’est plutôt très pratique.

Où on dort ?

Alors où vous voulez hein mais perso nous avons opté pour 3 nuits à l’Hotel Grau. A deux pas de La Rambla et de la Place de la Catalogne c’est un hôtel très bien situé et calme malgré cette première qualité.

La déco est super mimi et les gens très accueillants. Cerise sur le gâteau, l’hôtel s’inscrit dans une démarche écologique et respectueuse de l’environnement. Plus d’infos ici.

Bref on vous le recommande grandement.

Hotel Grau Barcelone

Hotel Grau Barcelone Hotel Grau Barcelone

Qu’est ce qu’on fait ?

Comme dit plus haut, Barcelone est une ville riche.

Les incontournables visites touristiques sont notamment celles de l’oeuvre de Gaudi. De notre côté nous avons choisi d’admirer la Sagrada Familia de l’extérieur. Le prix de la visite et les files d’attente nous ont découragés.

La Perdrera

Nous avons opté pour la visite de la Perdrera (ou Casa Mila). Une résidence imaginée par Gaudi lorsqu’il était au top de sa carrière. La visite donc permet de cerner l’architecte et son processus de création. C’était très intéressant.

La Perdrera Barcelone

La Perdrera Barcelone

La perdrera Barcelone

La Perdrera Barcelone

Le Parc Guell

Parc Guell Barcelone Parc Guell Barcelone Parc Guell Barcelone

Dans la série des visites nous avons aussi pris des billets pour le Parc Guell. J’étais un peu surprise par le fait que celui-ci soit devenu payant. Mais au vu de l’ampleur des travaux de rénovation nécessaire ça peut s’entendre. Il s’agit vraiment d’un parc très sympa et original avec une magnifique vue sur la ville. Attention à prendre (comme pour toutes les visites d’ailleurs) vos billets à l’avance pour avoir le choix dans les horaires. De notre côté, 8h du matin on a trouvé ça un peu dur 😂.

Le point négatif de tout ces lieux c’est leur très très grande fréquentation touristique. Moi qui n’avait pas mis les pieds à Barcelone depuis une dizaine d’années, j’ai été assez surprise. La ville et ses monuments sont submergés par un flux permanent de touristes. C’est assez fatiguant et ça peut taper un peu sur les nerfs à la longue.

Flâner dans les rues

Le point positif c’est que Barcelone a 1000 visages et qu’en s’éloignant un peu des lieux touristiques nous avons pu retrouver une ambiance plus « locale ».

En prenant de la distance avec La Rambla, l’artère piétonne principale du centre ville, on découvre le charme du quartier Gothique, les flâneries sur le port ou les balades sur la plage.

 

La Fête de la Mercè et la fierté Catalane

Une des expériences les plus sympa et enrichissante de notre week-end n’était absolument pas prévue au programme. Nous sommes tombés au beau milieu de la fête de la Mercè.

C’est la fête annuelle de la ville, qui s’étend sur plusieurs jours et qui célèbre la culture catalane. Elle se termine par un jour férié, le 24 septembre pour cette année.

A cette occasion des animations sont organisées dans toute la ville. Au détour de nos balades nous avons donc croisé des concerts et des spectacles à tous les coins de rue.

Barcelone Fête de la Merce

Nous avons eu la chance, en rentrant un soir de croiser le Correfoc (= course enflammée). Des habitants déguisés en diable et arborant des bâtons d’artifices en pleine rue. C’est pas très safe mais très impressionnant et l’ambiance est plutôt bon enfant.

Nous avons également côtoyé les Géants de Barcelone. Bien sûr nous n’avons rien compris aux explications en catalan mais chaque géant possède son histoire et sa signification. Ils sont tous accompagnés par une banda et un air de musique différent. Les enfants sont ravis et les parents sont fiers de partager leurs traditions.

Le plus impressionnant a été de voir, parmi une foule très dense, l’œuvre des Castellers. Ce sont des groupes d’habitants de 7 à 77 ans, qui forment des pyramides humaines à la force de leur bras et de leur audace. Les pyramides peuvent aller jusqu’à 7 ou 8 niveaux différents. Ce sont les jeunes enfants qui montent tout en haut équipés d’un casque. C’est très impressionnant et un peu inquiétant à voir. Toutes les générations participent et on ressent la fierté de faire perdurer cette tradition un peu folle.

Castellers Barcelone Barcelone Catalogne

La fierté des Catalans c’est ce qui m’a le plus émue et impressionnée pendant ce voyage. La capitale Catalane est parée de jaune et de rouge. Le ruban jaune et le drapeau Catalan sont omniprésents aux balcons et dans les lieux publics. J’avoue avoir eu des frissons quand parmi les animations, la Place Jaume a entamé l’hymne Catalan, le poing levé. Le désir d’indépendance est tellement fort qu’il en est bouleversant. Depuis la France impossible de comprendre vraiment ce mouvement dont je n’avais clairement pas saisi l’ampleur.

Mes bonnes adresses

   

Pour finir, si vous allez a Barcelone voici nos adresses testées et approuvées :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.