Soigneur d'un jour Zoo Doué la Fontaine
Articles phares,  Ma vinaigrette

Soigneur d’un jour au Bioparc de Doué-la-Fontaine !

Ce week-end j’ai réalisé un rêve de gosse. Grâce à un très gentil Père Noël, j’ai reçu cet hiver un bon pour une visite « Soigneur d’un jour » au Bioparc de Doué-la-Fontaine. Bien sûr dès la lecture du bon j’étais super excitée mais j’étais loin d’imaginer ce que j’allais vivre en une matinée !

Tout d’abord quelques informations. Le Zoo de Doué-la-Fontaine est situé dans la ville du même nom à 1h30 de route de La Roche-sur-Yon. Il accueille plus de 1 200 animaux de 120 espèces différentes sur un site en partie creusé dans la roche.

Le Bioparc propose plusieurs visites « spéciales » dont la visite « Soigneur d’un jour » sur une demi-journée pour 165€ par personne. Après avoir payé votre visite il faut réserver la date (pas au dernier moment, les visites ont de plus en plus de succès) auprès de l’administration du zoo. Petit point noir administratif, les échanges se font principalement par courrier, ce qui ne rend pas le processus très rapide, mais on y arrive quand même.

 

Avant la visite

 

Une fois ma date fixée au 16 juin, j’ai donc reçu deux billets d’entrée pour ma demi-journée « Soigneur d’un jour ». Les billets permettent aussi un accès au parc le reste de la journée.

On reçoit également quelques consignes comme le fait de prévoir des chaussures fermées, une tenue adaptée et des bottes dans un sac à dos.

J’avoue qu’avant le Jour- J j’ai stressé sur pas mal de points. Déjà c’était quelque chose que j’attendais avec tellement d’impatience que j’étais envahie par la peur irrationnelle d’être déçue. Autre gros sujet d’angoisse : j’avais vu que le parc comportait plusieurs volières. Et qui dit volières dit oiseaux. Et qui dit oiseaux, dit à mes yeux disciples de satan ! Je déteste les oiseaux, c’est une phobie qui ne va pas en s’améliorant. Ma dernière tentative d’approche dans un zoo s’est terminée par une agression physique par un pélican… L’ENFER !

 

Le Jour-J au Zoo de Doué-la-Fontaine !

 

J’avais choisi d’attaquer dès le matin et le rendez-vous était donc pris à 8h30 (aïe ça pique un samedi matin avec 1h30 de route) avant l’ouverture au public. Nous sommes arrivés prêts et avec une petite boule au ventre pour moi. Je dis « nous » car j’avais emmené le Père Noël pour m’accompagner 😉

On a tout de suite été accueilli par Marine, notre soigneuse et guide du jour. Marine travaille à l’année au Bioparc sur pas moins de 4 secteurs.

Une de mes premières questions « vos collègues vous ont dit que j’avais peur des oiseaux je l’avais précisé à l’inscription ». Réponse « ah non ». Gloups.

Marine a tout de suite changé son programme avec le sourire et m’a promis que je n’aurais à approcher aucun volatile. Hop la boule au ventre avait disparu.

Nous avons été équipés de gilets « Soigneur d’un jour » à la Indiana Jones. Au début on se dit que c’est rigolo. Ensuite on comprend vite que ce gilet est le sésame qui nous permet de mettre le seum à tous les autres visiteurs du zoo, et on y prend vite goût.

Soigneur d'un jour Zoo Doué la Fontaine

Direction le premier enclos pour rentrer dans le vif du sujet. On passe dans les coulisses et rentre dans une première loge (les maisons des animaux pour info). On tombe nez à nez avec deux énormes tortues géantes des Seychelles. Un mâle et une femelle, des petits jeunes d’une vingtaine d’années. Un peu timidement on ose pas trop s’approcher mais Marine nous rassure « ils adorent les gratouilles dans le cou ». En bonne soigneuse je m’exécute et gratouille le cou de Bolt et de sa meuf. Les deux sont en plein kif et sont bien décidés à ne pas sortir de la loge pour continuer à en profiter. La découverte de la texture d’un cou de tortue est une expérience assez dingue. La matinée commence fort !

Je ne vais pas vous raconter en détail toute la matinée mais au programme on a pu :

  • nourrir les mangoustes naines avec de la pomme et des verres (mioum)
  • approcher les 3 lions d’Afrique et les entendre rugir avant de les faire sortir dehors. Moment hyper impressionnant et complètement hors du temps. Bonus : la soigneuse qui s’occupait d’eux ce jour-là nous a donné plein d’infos cools sur les félins. Comme le fait que le Guépard soit une grosse chochotte qui se fait victimiser dans la nature par exemple.
  • nettoyer les loges des Lions, après qu’ils soient sortis bien sur.
  • nourrir les girafes et leur faire des bisous sur le nez <3
  • nourrir et faire faire des exercices à Pim le panda roux BEAUCOUP TROP CHOU et pouvoir le caresser (mon cœur s’est arrêté c’était ouf). Et essayer de négocier avec Lucie la femelle qui est restée ronchonner en haut de son arbre.
  • approcher une des rares Panthère des Neiges d’Europe.
  • nourrir les 3 loutres géantes qui trient le poisson comme des divas.
  • préparer les fruits pour les atèles et les tamarins pinchés en mode Top Chef.
  • manipuler un serpent et j’ai adoré ça (adoptez-en un chez vous je viendrais lui faire des calins !)
  • et surtout découvrir toutes les coulisses d’un zoo et du métier de soigneur animalier. Les bons comme les mauvais côtés.

Après toutes ces émotions nous avons mangé dans le parc et refait un tour en mode touristes. Sans le gilet on a beaucoup moins de swag faut se l’avouer 🙁

Soigneur d'un jour Zoo Doué la Fontaine Soigneur d'un jour Zoo Doué la Fontaine Soigneur d'un jour Zoo Doué la Fontaine

Le bilan

 

C’est clairement une des plus chouette expérience de ma vie jusqu’ici et je remercie vraiment beaucoup le Père Noël ! J’ai appris énormément de choses et pu profiter de chaque instant.

Marine était vraiment au top, de bonne humeur et hyper sympa ! Elle nous avait concocté un super programme et on a pu aller de surprises en surprises.

Pour tous les fans de zoo et d’animaux je le conseille vraiment, ça permet d’avoir une autre vision du parc et du métier de soigneur.

Le Bioparc de Doué-la-Fontaine est vraiment sympa. Ce n’est pas le plus grand ou celui qui propose le plus d’espèces mais ils sont vraiment attachés au bien-être des animaux et à leur environnement. Le parc est géré de manière écologique et chaque enclos est vraiment très spacieux. Si on tombe mal ça peux générer des frustrations en tant que visiteur car les enclos sont tellement grands que les animaux ne sont pas faciles à voir. Mais l’important c’est que ceux-ci se sentent bien et qu’il puissent y être le plus heureux possible.

Bref, maintenant les visites de zoo vont me paraître surement un peu plus fades mais je suis rentrée avec des souvenirs plein la tête !

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions ! Et pour plus d’images, rendez-vous dans les stories de mon compte Instagram 🙂 Merci, bisous.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.